Ces femmes inconnues qui ont permis au Bauhaus de devenir grand

Un article de IRIS DE FEIJTER 01 mai 2019 (l’Echo.be)

Lorsqu’il est question du Bauhaus, pourquoi citer Walter Gropius et Henry Van de Velde plutôt que Anni Albers et Marianne Brandt? Cent ans après la création de l’influente école d’architecture et d’arts appliqués, il est temps de procéder à un coming out féministe. Deux ouvrages documentent les faits.

Lorsque les inscriptions pour son tout nouveau Bauhaus ont afflué, Walter Gropius a pesté. La majorité de ces premiers étudiants étaient des femmes: 84 pour 79 hommes. L’architecte allemand a donc très vite regretté sa promesse (“toute personne ayant une bonne réputation et disposant d’une formation appropriée sera admise dans la mesure des places disponibles, quel que soit son âge ou son sexe”), inscrite dans le manifeste officiel de la légendaire école d’art qui fête cette année son centenaire.

Read more